Rentrée Littéraire 2015

En avant pour le deuxième volet de la sélection rentrée littéraire du poussin, cette semaine place à la catégorie : premiers romans et la sélection fut difficile

  • Djibouti de Pierre Deram – Éditions Buchet-Chastel

« C’est demain, se répète Markus, que je rentre à Paris… » Pour sa dernière nuit africaine, le jeune militaire se jette à corps perdu dans Djibouti, son implacable désert, son désordre étourdissant, ses putains redoutables, et sa faune de soldats fous d’ivresse et de solitude. Entre violence brute et errance onirique dans les bas-fonds de la ville, Pierre Deram met à nu la bouleversante férocité des rapports humains.
À Djibouti, berceau de l’humanité et barque de perdition, prostituées et légionnaires sont les mêmes enfants de la violence et de la beauté

Extrait : http://www.buchetchastel.fr/data/extrait/9782283028445.pdf

  • Les nuits de laitue de Vanessa Barbara – Editions Zulma

Otto et Ada partagent depuis un demi-siècle une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Sans compter qu’Ada participe intensément à la vie du voisinage, microcosme baroque et réjouissant.

Il y a d’abord Nico, préparateur en pharmacie obsédé par les effets secondaires indésirables ; Aníbal, facteur fantasque qui confond systématiquement les destinataires pour favoriser le lien social ; Iolanda et ses chihuahuas hystériques ; Mariana, anthropologue amateur qui cite Marcel Mauss à tout-va ; M. Taniguchi, centenaire japonais persuadé que la Seconde Guerre mondiale n’est pas finie.

Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat ses insomnies à grandes gorgées de tisane tout en soupçonnant qu’on lui cache quelque chose…

Tissé de trouvailles cocasses et volontiers délirantes, ce roman plein de finesse et d’énergie nous emporte allègrement, avec sa petite bande de joyeux doux dingues, tout en se jouant des codes du roman policier.

Extrait : http://www.zulma.fr/datas/pdf/extrait-572119nuits-de-laitue_extraitpdf.pdf

  • Today we live de Emmanuelle Pirotte – Editions Le cherche midi

Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat.
Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.

Aucun personnage de ce roman palpitant n’est blanc ou noir. La guerre s’écrit en gris taché de sang. Une écriture efficace et limpide.

Extrait : https://books.google.fr/books?id=NGl5CgAAQBAJ&pg=PP1&lpg=PP1&dq=today+we+live+extrait&source=bl&ots=4GGFhMewno&sig=_Lm9Ddan5QwXRXpcjQdz8r8sL3I&hl=fr&sa=X&ved=0CCYQ6AEwAWoVChMI7uzl87KcyAIVSR8aCh3BtALh#v=onepage&q=today%20we%20live%20extrait&f=false

  • Le renversement des pôles de Nathalie Côte – Editions Flammarion

Le renversement des pôles Couple : deux personnes de la même espèce considérées ensemble. Couples en vacances avec enfants : spécimen d’un genre particulier qui attend l’été avec impatience mais qui risque fort de finir la tête dans le sable. Les Bourdon et les Laforêt ont loué deux appartements voisins dans une résidence avec piscine en bord de mer. Chacun est arrivé avec la même envie : consacrer ce temps béni aux enfants, au repos, aux projets. Et tous sont rattrapés par leurs obsessions propres : fuir un mari ennuyeux, gagner vite plus d’argent, faire oublier qu’on a pris dix kilos, faire semblant que tout va bien. Passée l’euphorie de l’échappée belle, ils ne tarderont pas à découvrir que changer de vie a un prix, que la liberté exige du souffle et qu’elle ne s’achète jamais à bon compte. Avec un humour acide et une implacable clairvoyance, Nathalie Côte se fait entomologiste de la classe moyenne et pavillonnaire. En filigrane, elle dénonce le monde du travail, véritable machine à tuer, et le monde matérialiste, qui propose vainement de se consoler en consommant à crédit. On regarde ces personnages ni aimables ni détestables se débattre et renoncer. On les regarde, en espérant ne pas leur ressembler.

Extrait : http://ma-rentree-litteraire.fr/extrait-renversement-poles/

  • Tout ce qui est solide se dissout dans l’air de Darragh Mckeon – Edtions Belfond

Dans un minuscule appartement de Moscou, un petit prodige de neuf ans joue silencieusement du piano pour ne pas déranger les voisins.
Dans une usine de banlieue, sa tante travaille à la chaîne sur des pièces de voiture et tente de faire oublier son passé de dissidente.
Dans un hôpital non loin de là, un chirurgien s’étourdit dans le travail pour ne pas penser à son mariage brisé.
Dans la campagne biélorusse, un jeune garçon observe les premières lueurs de l’aube, une aube rouge, belle, étrange, inquiétante.
Nous sommes le 26 avril 1986. Dans la centrale de Tchernobyl, quelque chose vient de se passer.
Le monde ne sera plus jamais le même.

Extrait : http://fr.calameo.com/read/004245550214cbcf36a6f

Alors des futures acquisitions ?!

Et si vous souhaiter connaitre l’épisode 1 : sélection romans français, c’est par ici  http://lepoussinlitteraire.fr/2015/09/24/rentree-litteraire-2015/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *