Nora Roberts – Un parfum de chèvrefeuille – L’hôtel des souvenirs 1

51faC5Mbd6L._SX355_BO1,204,203,200_Quatrième de couverture :

A Boonsboro, petite ville du Maryland, les frères Montgomery ont un projet qui leur tient à cœur : transformer en hôtel une demeure vieille de deux siècles, laissée à l’abandon. Une de ces maisons dont Beckett, l’architecte de la famille, dirait qu’elle est « habitée » tant il sent parfois une insaisissable présence féminine entre ses murs. Comme d’étranges effluves de chèvrefeuille

Beaucoup moins insaisissables, en revanche, sont les sentiments qu’il éprouve depuis le lycée pour Clare, la libraire, de retour en ville avec ses trois enfants après avoir perdu son mari. Mais que pèse un flirt  de jeunesse face à une véritable histoire d’amour marquée par un drame ? 

L’avis du poussin :

C’est ce que j’appelle de la lecture détente , idéal après un gros pavé ou un roman bouleversant , un bon livre à l’eau de rose qui rafraîchit et transporte dans un monde de guimauve et barbe à papa , enfin presque, car dans ce roman il y a quand même un minimum d’intrigue .

Clare jolie libraire (le métier de rêve), mère de trois garnements, mais malheureusement veuve (il faut bien attendrir le chaland) va tomber dans les bras de Beckett, un architecte, côtoyant les fantômes et amoureux depuis sa plus tendre enfance  de Clare.

Vous connaissez déjà la fin ?! Ou presque, car il y a dans ce roman une dose de suspense inattendue, Clare va être traquée par un déséquilibré prêt à tout pour la soumettre à ses moindres idées farfelues .Il m’a fait froid dans le dos par moment, dire que ce genre de personnages existent dans la vraie vie ça donne envie de se promener avec une bombe lacrymo dans son sac à main. 

C’est le premier titre d’une trilogie, une des spécialités de Nora Roberts, si j’en ai l’occasion un jour, je lirai la suite avec une bonne citronnade et des bonbons. 

La phrase marquante : Ah les hommes ! Des gamins dans un emballage plus grand

Note du poussin : 3/5

Lien vers l’auteur : http://noraroberts.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !

lepoussinlitteraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *