Marion 13 ans pour toujours de Nora Fraisse

Aujourd’hui je vais vous parler d’un vrai fléau qui gangrène nos écoles depuis des années, le harcèlement scolaire.

51n6QsLGBPL._SX307_BO1,204,203,200_Info Livre:

Date de parution : 04 novembre 2015

Édition Le Livre de Poche

192 pages – 6,30€ TTC

Avis du poussin:

Je suis tombée sur ce livre par hasard, je n’avais pas du tout l’idée d’acheter un livre témoignage et puis je suis tombée sur la couverture et le portrait de Marion, qui me disait quelque chose pour l’avoir vu aux infos. À peine rentrée  je tournais les pages passant de la tristesse à la colère.

Cette jeune fille qui te regarde d’un œil sur la couverture, s’est suicidée à 13 ans dans sa chambre, pourquoi ? Cette question Nora Fraisse, sa mère essaye de l’élucider et nous fait voir petit à petit l’atrocité des cours d’écoles.

Ce livre m’a bouleversée pour deux raisons la première, personne ne peut être insensible à cet état de fait et ensuite car moi aussi j’ai vécu des années scolaires proches de l’enfer, parce que tu ne rentres pas dans le moule, que tu n’as pas les dernières baskets à la mode, que tu es trop maigre, pas assez jolie, que tu es trop différente, les insultes fusent à la vitesse de l’éclair et toi tu ne sais pas où fuir ni à qui en parler. Les parents surement pas, pour qu’ils mettent leur grain de sel et déclenchent une tornade non merci, alors on fait avec, on part à l’école l’appréhension au ventre, parfois on zappe l’heure du déjeuner, on se fait dispenser de sport, on se cache dans des couloirs puis viens le soir où enfin tu descends du bus on t’a chamaillé encore une fois et tu respires, tu rentres chez toi les larmes aux yeux mais tu fais un grand sourire à tes parents et tu dis « ma journée c’est bien passé ». À l’époque et c’est là ma chance, nous n’avions pas encore les portables et les réseaux sociaux ce qui fait qu’une fois dans ton cocon familial tu étais tranquille, coupé de la connerie de ses enfants malsains qui fonctionnent en bande parce que c’est plus marrant. Cela laisse des traces indélébiles et notamment sur la confiance en soi.

Aujourd’hui je suis maman et j’ai peur, j’ai peur pour ma fille qui ira dans quelques années au collège, au lycée, remarque même en primaire les enfants sont violents, et qu’est-ce que je pourrais faire? Comment je pourrais la protéger? Car tout cela n’est pas question de caractère, non c’est une question d’acte gratuit. Et leur monde d’aujourd’hui est beaucoup plus violent que le nôtre.

Le combat de cette mère pour toutes les victimes de harcèlement scolaire est admirable et l’on se demande où elle puise cette force. Une association a été créé, marion la main tendue, pour effectuer de la prévention dans les écoles notamment.

Marion-La-Main-Tendue-Logo-1

Quatrième de couverture:

Marion, ma fille, le 13 fevrier 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre. Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces. J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous. J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort.

 

Note du poussin: 

4/5 Lecture recommandée pour les parents, les victimes et les harceleurs pour qu’ils prennent enfin conscience de leur acte.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

5 Comments

  1. Belle critique !
    J’ai aussi fait la critique de ce livre mais en me dévoilant moins.
    Je trouve ton avis pertinent car touchant.
    Merci ! Beau partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *