Le blogging cette activité chronophage

Le retour du poussin est annoncé après un mois d’absence mais mon rythme de publication ne sera plus le même.

stack-of-books-1001655_960_720

Quand j’ai débuté ce blog, début septembre, je ne mesurais aucunement l’ampleur du travail que cela engendrerais dans ma vie quotidienne, j’ai créé Le Poussin Littéraire pour écrire, partager et me souvenir de mes lectures passées. J’y ai trouvé le meilleur moyen pour moi de m’exprimer tout en restant dans l’ombre. Il faut savoir que la lecture est pour moi une passion que j’ai eue petite et que j’ai délaissé lors de mon entrée dans la vie adulte, par manque de temps et puis il faut dire qu’à 18 ans la liberté l’emporte sur tout le reste. Je m’y suis replongé il y a de ça deux-trois ans quand j’ai transmis le gout de la lecture à ma fille en lui lisant des histoires le soir, c’est aussi un besoin presque vital qui me permet de m’éloigner de tout le stress quotidien car en tant qu’introvertie ( qui se soigne et qui progresse) j’ai besoin de cette parenthèse pour évacuer les agressions que le monde extérieur me fait sentir . Me voilà donc à écrire des articles, communiquer avec des lecteurs, bloggeurs et auteurs, me rendre dans des salons et faire face à une foule de gens.

pacman-151558_960_720

En quatre mois je me suis dépassé voir surpassé socialement parlant et au final je me suis étouffer. Le rythme des publications quotidiennes, des livres à lire sans forcément les avoir choisi, ce prisme de la blogosphère qui te force inconsciemment à publier toujours plus, à communiquer toujours plus, à regarder tes stats encore plus que plus ( oui on le fait toutes et tous faut pas se leurrer)j’avais l’impression d’être poursuivi par Pacman à longueur de temps, au final j’ai mis de côtés pas mal de chose alors je me suis barricadé dans ma bulle pour retrouver un peu de plénitude, j’ai réfléchit, continuer à lire et pris plaisir à lire durant ces semaines d’absence. 

Cette aventure livresque je ne l’abandonnerais pas, ça non, mais je ne publierais plus autant malgré le fait que j’ai des idées dans la tête et des livres à chroniquer sous le coude. Car je fais déjà des journées à rallonge entre le boulot, ma fille, la compagnie de théâtre, la maison et monsieur Poussin je ne suis pas surhumaine, à moins qu’il y ai une potion magique de femme maman bosseuse théâtreuse bloggeuse ?

Avez-vous, vous aussi réduit votre cadence de publication par rapport à vos débuts ? Comment concilier vous vie perso, vie pro et vie de bloggeuse ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

4 Comments

  1. J’ai commencé il y a peu mais j’ai déjà réduit haha! Alors que je suis encore en congé maternité donc avec plus de temps que si ke travaillais. Mais on ne peut pas tout faire 🙂

  2. Allah merci pour cet article, je comprends totalement !!! C’est pareil pour moi. J’y consacre trop de temps, il faut que je prenne plus de recul. Et surtout, il faut que je fasse les choses pour moi avant de penser pour le blog ! Courage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *