Je ne sais pas dire je t’aime, un deuxième roman envoutant.

Oyez, oyez, le voici, le voilà le nouveau roman de Nicolas Robin sorti dans toutes les bonnes librairies le 13 avril, ne passez pas à côté de cette nouvelle pépite, je vous en conjure.

je-ne-sais-pas-dire-je-taime-nicolas-robinInfo livre:

Editeur : Anne Carrière 

Date de publication: 13 avril 2017

Lire le deuxième roman d’un auteur, c’est un moment de questionnement permanent, un mélange d’appréhension et d’excitation. Je n’avais en aucun cas envie d’être déçue et en voyant la quatrième de couverture, je me suis dit : Ah ça commence mal, c’est un roman choral. Il faut savoir que les romans de ce genre, je n’ai jamais réussi à en lire un en entier, cela perturbe trop mes yeux et mon cerveau de lectrice. Mais c’est tout de même du Nicolas Robin, l’auteur que j’ai découvert l’année dernière avec son premier roman Roland est mort. J’ouvre le livre, y vois une dédicace émouvante et je me jette à corps perdu dans ce récit, j’en émerge trois heures plus tard la larme à l’oeil et le coeur battant en posant les yeux sur le point final.

Vous l’aurez donc deviné, c’est un coup de coeur énorme, différent mais tout aussi percutant que le premier.

Nicolas Robin nous emmène encore dans la réalité contemporaine, au sein même de nos vies chahutées par notre quotidien pressé.

On suit donc quatre personnes: Françine, Juliette, Joachim et Ben, ils n’ont rien en commun à part leurs coeurs blessés et une vision de la vie un peu morose. On s’imprègne de leur mal-être, on s’inquiète de leur destin. On se demande même: quand vont-ils se rencontrer, quand leurs vies vont se croiser? Car il faut que cela arrive, il ne peut en être autrement.

J’ai retrouvé à travers ces pages, la plume de l’auteur, la malice, l’humour grinçant, la phrase percutante qui fait battre mon coeur de lectrice. J’ai surtout ressenti plus d’aisance, plus d’assurance  dans l’écriture.

La fin m’a fait l’effet d’une claque, j’ai fini en apnée mais le sourire aux lèvres. Nicolas Robin sait surprendre son lecteur au moment le plus opportun. C’est là tout le talent de l’auteur.

Une simplicité et une efficacité sur la vision des tracas quotidiens qui fait mouche. Personnellement j’attends le troisième de pieds ferme.

Encore un roman qui auras toute sa place dans la librairie cet été.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *