Exploratology Octobre

Cela va devenir le rendez-vous mensuel à ne pas rater, un colis toujours aussi bien soigné et envoyé dans un délai très court, mon petit bonheur littéraire .

image

Ce mois-ci nous allons donc nous balader en Amérique, qui n’as jamais rêvé de partir dans ce pays aux mille facettes et en livre c’est beaucoup moins couteux.

Alors c’est parti, notre exploratrice nous a donc sélectionné deux romans :

Le retour de Jim Lamar de Lionel Salaün

Résumé : Jim Lamar? «Quand je dis que c’est pas lui, je veux dire que c’est plus lui.» Voici le commentaire qui accueille après treize ans d’absence le revenant, le rescapé de la guerre du Vietnam. Un pays dont on se soucie peu ici à Stanford: l’interminable Mekong est si loin du boueux Mississippi… Et le retour tardif de Jim – Saigon a été abandonné depuis de longues années par les troupes américaines – n’est plus souhaité par personne. Son intention de se réapproprier la ferme familiale, objet de toutes les convoitises, et ses manières d’ermite dérangent tout le monde. Tout le monde, à l’exception du jeune Billy qui, en regardant et en écoutant Jim le temps d’un été, va en apprendre bien plus sur les hommes que durant les treize années de sa courte existence.

Le dernier baiser de James Crumley

Résumé : «Quand j’ai finalement rattrapé Abraham Trahearne, il était en train de boire des bières avec un bouledogue alcoolique nommé Fireball Roberts dans une taverne mal en point juste à la sortie de Sonoma, en Californie du Nord ; en train de vider le cœur d’une superbe journée de printemps. Trahearne en était à près de trois semaines de foire et de balade, et avec ses fringues kaki toutes fripées, le grand homme ressemblait à un vieux soldat au bout d’une longue campagne qui essaierait de faire durer ses bières pour faire passer le goût de mort qu’il avait dans la bouche.»
Ainsi débute Le dernier baiser, livre culte de James Crumley qui fit entendre, pour la première fois en France, la voix de l’un des plus grands auteurs contemporains de polar. Première enquête de C.W. Sughrue, ce chef-d’œuvre aura marqué l’histoire du genre.

Le retour de Jim Lamar me tente énormément , pour Le dernier baiser je suis perplexe mais on verra bien ce que nous réservent ces pépites .

Tout cela est accompagné de  sachets de thés English Tea Shop (so british) et de deux douceurs caramélisés.

Mais ce n’est pas tout, ce mois-ci c’est une avalanche de goodies avec en plus une petite grande carte postale citation que je trimbale partout depuis et un petit carnet SO CUTE avec un petit écureuil (j’adore les écureuils , merci Marjorie )

Je vous dis au mois prochain pour de nouvelle aventure … Cette fois ci nous allons découvrir des romans court , cela m’intrigue .

Je vous met le lien vers le site exploratology : http://www.exploratology.com et leur page FB : https://www.facebook.com/exploratology 

Bisous les poussins

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *