David Grann – Chronique d’un meurtre annoncé

imageQuatrième de couverture :

Rodrigo Rosenberg avait démocratisé l’art du meurtre politique

L’avis du poussin :

Découvert via ma box Exploratology de Juillet-Août, ce livre m’as intrigué pour deux choses : son format ultra poche et sa maison d’édition que je ne connaissais pas (Edition Allia).

Pourquoi ce titre ? Car David Grann est un journaliste et un écrivain qui a publié cette chronique dans le New Yorker en 2011 lors de l’affaire Rodrigo Rosenberg.

Qu’est-ce que l’affaire Rodrigo Rosenberg ? Rosenberg était un avocat d’affaires au Guatemala, un des pays les plus meurtriers au monde, qui va enquêter sur le meurtre de Khalil Musa et Marjorie Musa la fille de ce dernier. À la fin de son enquête il va mettre en scène sa propre mort afin de tenter un coup d’État et faire passer le président Colum pour responsable.

Nous sommes plongés dans la corruption Guatemaltaise de telle façon qu’il est dur de se dire que tout cela s’est bien produit, car la réalité dépasse de loin la fiction. Ainsi comme dans un roman policier, nous sommes pris dans ce documentaire qui a des apparences d’histoire romancée pleine de suspense.

La phrase marquante : La seule façon de combattre l’impunité consiste à « se faire sauter »

Note du poussin : 4/5

Lien vers l’auteur : http://www.editions-allia.com/fr/auteur/103/david-grann

https://www.facebook.com/pages/%C3%89ditions-Allia/281721335246470

Rendez-vous sur Hellocoton !

lepoussinlitteraire

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *