C’est lundi que lisez-vous?

Coucou mes poussins, j’espère que vous avez passé un bon week-end, pour ma part c’était rencontre, salon et fête des pères autant dire un week-end bien chargé. Mais j’ai quand même lu quelques livres durant la semaine.

Qu’avez-vous lu la semaine passée ? 

Trois lectures au compteur hebdomadaire.

89mois

Quatrième de couverture : 

« J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.


latraversee

Quatrième de couverture : 

Jeune Africain, Sam voyage à bord d’un bateau de migrants vers l’Europe. Bientôt la mer grossit et la tempête éclate, provoquant le naufrage de l’embarcation. Sam, qui sait nager, échappe à la noyade et tente d’organiser la survie du groupe. Tandis que les minutes s’écoulent, les souvenirs de son passé remontent à la surface : son existence au village, son désir d’ailleurs, son départ, la belle Thiane au camp de réfugiés de Tripoli…
Mais la mer n’a pas dit son dernier mot…

unefamillenormale

Quatrième de couverture : 

Cassiopée et Damien ne font l’amour que le mardi, quand les enfants ont leurs activités parascolaires. Lucie aussi fait l’amour le mardi, pendant que ses parents la croient à son cours de danse. Et Benjamin dessine le système solaire sur les murs de sa chambre.
Mais pourquoi Cassiopée se montre-t-elle irrémédiablement incapable de pleurer, même à la mort de sa propre mère ? Et quelle lubie prend soudain Damien de vider l’appartement de la moitié de ses meubles ?
On se parle peu, et sans doute se comprend-on encore moins. Mais on donne le change. Jusqu’à quand ?

Que lisez-vous en ce moment ?

lespapasdudimancheQuatrième de couverture :

Je suis un papa du dimanche.
Du dimanche, comme on dit d’un pêcheur qu’il est un pêcheur du dimanche, avec tout ce que l’expression peut revêtir d’amateurisme, de tendresse, de passionné aussi. Papa de l’impro, papa des cours de rattrapage, papa au long cours et au petit matériel. Papa qui rame, qui rit, qui pleure.
F. d’E.
Du petit déjeuner à la douloureuse séparation du dimanche soir, des fous rires incontrôlés au silence pesant du retour en voiture, ce roman nous propose de suivre un père séparé, le temps d’une journée d’hiver. Entre matelas installés dans le salon et souvenirs mal digérés, mots d’enfants et maux d’adultes, une chronique tendre et ironique, fataliste et amusée, qui jette un éclairage nouveau sur un véritable phénomène de société.

Que comptez-vous lire cette semaine ?

danslombredana

Quatrième de couverture :

Un peu ronde mais bien dans sa peau, Elsa est une jeune femme heureuse. Pour elle, tout va pour le mieux : un travail prenant, des amis et une famille aimante, des loisirs et des projets. Comment imaginer qu’une simple rencontre puisse venir bouleverser sa vie, que perdre du poids pour entrer dans le moule des canons de beauté modernes devienne son obsession ?

 

Et vous que lisez-vous en ce moment? 

Bonne semaine livresque à tous

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *