Les toiles de Sawkrate passe la série Frontier au crible

Cette semaine on part à l’assaut du nouveau monde dans une série épique et sanglante. 

frontier-le-poussin-litteraire

 

Khal Drogo est de retour… ah non pardon, Aquaman est en avance alors…. ah non plus… il ne s’agit juste que de Jason Momoa qui est nostalgique de l’esprit série et qui fait une apparition remarquée avant de se jeter officiellement dans son blockbuster made in DC Comics. Pour cela le golgothe hawaïen compte porter sur ses épaules un sujet plutôt controversé : les relations au sein du nouveau monde au XVIIIe siècle avec en toile de fond les conflits de ressources.

 

« WESTERN SAUVAGE SANS PRÉTENTIONS »

Sur le papier cette série ne nous fait aucune promesse, mise à part Jason Momoa en tête d’affiche. La création/réalisation ne nous annonce aucun grand nom clinquant comme peuvent le faire en ce moment beaucoup de séries concurrentes. Le casting est quant à lui composé d’acteurs, pour la majeure partie, britanniques et canadiens. Seul hic, le budget qui ne devait pas être conséquent et qui par moments se fait ressentir…

« THRILLER D’ACTION HISTORIQUE »

jason-momoa

L’action se déroule donc dans la nouvelle Amérique et plus précisément dans le grand Nord canadien où la mainmise britannique est exercée par la Hudson’s Bay Company, dirigée par l’ignominieux Lord Benton (Alun Armstrong). Celui-ci est confronté à un melting-pot ethnique qui n’accepte pas qu’ont les dérangent dans leurs habitudes commerciales. Le business florissant étant la fourrure (castors, ours … ), un trappeur indépendant, Declan Harp (Jason Momoa), mi-irlandais mi-native (indien d’Amérique), a bien décidé de s’imposer et de prendre sa part du marché. Il va donc se livrer à une expédition entre compromis, affaires et complots avec quelques taches de sang malgré l’intégrité dont fait preuve Declan.

 

« VOUS AVEZ DIT RÉALISATION CLICHÉE »

Nous avons donc le droit à une part historique narrée sous différentes perspectives. Il est vrai que les scénarios dans lesquels les histoires sont suivies de différents points de vues, sont monnaie courante en ce moment, mais cela apporte un certain rythme et charme (je ne peux que vous conseiller la série THE AFFAIR qui exploite totalement et parfaitement cette méthode). La réalisation bénéficie largement des décors canadiens qui sont magnifiques (surement dû à la touche Discovery Channel) et permettent une immersion totale dans cet univers à la fois vierge et sauvage.

 

« DÉFI RELEVÉ ? »

Cette série « fictive »  a le mérite de mettre en avant, et surtout à la portée de tous, ce qui reste le socle de l’Histoire des États-Unis d’Amérique. La réalisation ainsi que le casting/l’interprétation laisse présager une belle vie à cette série. Avant même sa diffusion dans notre réseau hexagonal, nous savions déjà que la saison 2 nous serait livrée au plus tôt à l’automne 2017.

 

Donc à vos comptes Netflix, la saison une est disponible depuis le 20 janvier 2017.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le poussin littéraire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *